" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Articles avec #poeme catégorie

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #vie, #photo

Mon radeau

Ma dérive

Mon attente

Mon îlot

Ma tanière

Mon bastion

Ma toute petite fortune

Mon point du jour

Ma nuit poursuivie

Ma journée mangée

Ma houle

Mon refuge...

Je te nomme mon lit

Chevalier de ma pluie

Des plis et des replis

Des draps du renouveau

De ma petite vie

©NK

Litanie du radeau

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #amitié, #temps, #nostalgie

Perdu de vue

Tombé du château

Dégringolé les marches

Tombé de l'escalier

Perdu de vue

Englouti dans un trou

Sans mille merveilles

Devenu tout petit

Carte à jouer

Vieux ticket de cinéma

Tout petit

Perdu de vue

Engouffré dans un train

Loin

Loin

Tombé dans les drapés de l'oubli

Loin

Loin

Dépassé

Déjoué le temps qui court

Sur un carnet d'adresses fané...



©NK

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #mot, #silence, #écriture, #photo
Photographie: Kelsey Hannah

Photographie: Kelsey Hannah

Plus

Par moment

Plus un mot

légèrement

Plus un mot

Humblement

Lentement

Plus un mot

Un tourment

Un silence hivernal

Une trace dans la neige

Un sillon dans le ciel

Plus un mot

Un soupçon

Un glaçon dans la gorge

Un sourire dessiné

Plus dire

Plus maudire

Moudre la terre de ses pas

Boire le café noir à la source

Le thé limpide du silence

Plus un mot

Mille danses

©NK

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #amour

 

 

L'encre bleue du silence

Tâche nos peaux

De résistance

 

Un grain de sel

Cueilli au bord de ton sourire

Nos regards noués

 

Il se fait tard

Tu m'accompagnes

À la porte d'un aveu

 

J'attends sans me lasser

Le prochain rendez-vous

Je tangue au bord du lit

 

De tout mon corps

Je ronronne

Comme un chaton blotti

 

J'attends le prochain matin

L'ouverture de tes bras

Enlacée dans tes draps

 

Ton premier mot sera pour moi.

 

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #photo, #beauté
Belle de roi

Si belle

Si toi

Si proche de toi

Si belle

Si toi

Si belle si toi

Belle du roi

Fille d'amour

Fille de peau

De sang

D'amants

Belle de seigneur

Belle de roi

Belle

Toi

©NK

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #voyage

Les voyages

Sans bouger

Les voyages

Sans fatigue

Les voyages

Sans valises

Sans rides

Sans chemises

Les voyages

Dans ta tête

Les voyages

Sans autres mobiles

Que de rêves

Voyages en rêve...

Rêves de vie, d'oubli

Voyages de rêves

©NK

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #songe, #rêve, #fée

Dans la nuit

Dans les rêves

J'ai pris des trains

Du sable plein les poches

Du plomb plein les paupières

Des ailes de fée

Au coin des yeux

O oui j'ai rêvé !!!!

Tant et si bien

Que droite dans mes bottes

Me voilà prête à planter

Mille doux rêves ...

©NK

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #peur, #vie, #silence, #photos nk

 

La peur
Enfouie dans du ciment
Escalier en dedans


La peur
Masque et tuba
L'eau prolongée
Le souffle court
Entendu sous la ligne de flottaison
Le canal obscur des larmes
Le silence papier
L'oiseau qui se lance
La peur


La défense de sourire
La peur d'éclater

Bulle de savon boursouflée au soleil
L'ombre bienfaisante
Au coin de la rue
La marche balbutiante
Du badaud dépassé
Les plans froissés
Les portes qui grincent
Les sonneries d'un métro incertain
Chagrin des matins
Réveils en retard
La radio radote
dans la salle de bains
Le train quotidien


La peur
L'aiguillage malin des heures travaillées
Le fer à souder toutes les journées
La semaine se traine jusqu'au vendredi
Les heures libres
La peur
De les perdre
De les gaspiller
Le temps émietté
Les heures volées
Le bois vert
D'une nouvelle journée
Une qui fait rêver
Une qui compte
Une qu'on se raconte
Qu'on racontera longtemps
Qu'on vivra cent fois
Et qui vivra verra


La peur
Vivre
Quelle erreur
Quelle horreur
Vivre
Se taire
Sous terre
Souterraine morsure
La journée future
Et l'amour et le temps
Et la flamme et le vent
Vivre et s'embraser
Embrasser les rêves et les marées
La peur délivrée
En un instant bouleversant
Ton regard croisé
Comme un croissant de lune
La peur dépliée telle un cerf-volant
Sur la plage qui claque
La peur piétinée
Comme un sable voulant
Les rires
Les sauts à pleine joie
Dans le vent éclatant
Vivre


Rouler la peur comme un caillou malade
Dans un mouchoir de soie la serrer vivement
La cueillir comme une larme de rosée
Oser froisser cette invitée complice
Sans accabler personne
Juste un mot
Juste une fleur de courage
Nouer les branchages
Les faire craquer feu vivace

 

Les peurs
Ma peur
Ta peur
Nos proies
Effrois et marécages
Les marais opaques
Les prisons piratées
La santé déboutée
Les nuits gouffres
Sous nos pieds désolés
Les flaques de la vie
À cloche pied
indicible chemin
La mémoire qui trace ses sillons

Le disque rayé de l'émotion

La peur et ses frissons

Transe paralysée

Les yeux convulsés au noir

L'effroi crie dans l' oreiller

Se tait dans un mouchoir

 

La peur

Dans le noir

Cadenasse nos histoires

Tu ne dis pas

Tu fais semblant de rien

Mais si t'es très bien

Sans reproches et sans peurs

Tu demeures sans broncher

Dans la marée montante

Intacte profonde

...

Murmures de coquillages

Vestiges des silences

Encres des marées

Larmes de sel

Sur une vague de sable

 

Toutes peurs échouées

 

 

 

@nk

 

 

 

 



 

La peur, les vagues

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #amitié, #mort, #absence, #photo
Image : Christian Schloe

Image : Christian Schloe

 


 

Je ne voudrais pas l'apprendre au détour d'une page web

je ne voudrais pas l'apprendre d'un serveur engorgé

d'une lettre retournée avec la mention "inconnu à cette adresse"

je ne voudrais pas que ma voix tombe sur un répondeur d'outre-tombe

je ne voudrais pas que mes mots s'élancent à l'assaut du silence éternel

je ne voudrais pas être celle qui ignore la nouvelle

je ne voudrais pas trouver dans mon miroir le reflet inconnu de l'amie perdue

 

ton image s'effacera des photographies usées à force de regards

des larmes couleront infiniment

sur mes joues silencieuses

ta mort me sautera au visage

déjà griffé par ton absence

comment je pourrais supporter

de ne plus jamais te revoir

toi dont j'ai déjà tant de mal

à comprendre le silence


 

je ne voudrais pas

entendre que tu n'es plus là

je ne l'accepte pas 

ni la mort ni l'oubli

ni le temps qui fuit

si jamais je t'oublie

c'est que je t'ai rejoint

c'est que je suis ici

dans ce monde sans fin

cet au-delà

où tu m'attends déjà

cette frontière où tu vis 

déjà peut-être

je ne veux pas d'un monde

où tu n'existes plus


 


 

@ NK



 

Voir les commentaires

Publié le par Natacha karl
Publié dans : #poème, #mot, #regard, #photos nk
Le regard des mots

Les mots naissent dans mes yeux

Je lis les images

Je les attrape au vol

Juste avant qu'elles ne se posent sur ma cornée

Elles deviennent des mots

Emmitouflées

Ensorcelées

Les images sont mots

Les mots sont images

Caresses et peau

Les mots naissent dans mes yeux

Regarde!

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog