" />
Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Articles avec #ecriture catégorie

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #écriture, #mot

dans le tiroir

des maux noirs

papillons sombres

bouts d'histoire

chiffonnés

écheveaux salis

du temps qui passe

et sans cesse ricane

les mêmes maux

les mêmes remèdes

ordonnances trouées

des papillons noirs

crevasses

méchantes

la transparence de solutions illusoires

toujours la même histoire

qui rebondit dans le noir

des maux

démons

déments

ta vie la vraie

gonfle ses voiles

l'écriture

ta main tachée d'encre

tu lies tes maux

tu nies

tes mots

modèles du vrai toi

quittent les territoires obscurs

des tiroirs secrets

où tout se tait

où tu étais cachée

lourds papillons

carnets noirs

tombeau secret de ta mémoire

au puits asséché

des larmes

l'ancre levée

la danse des doigts

la ligne de l'être

des maux

démodés

sous la fraîcheur des mots dits

la corde du silence

où tu brisais ton cou

ruban de satin

cœur d'ange

les mots volent

ton cœur s'effeuille

des maux

démolis

des mots

ensevelis

des mots

délivrés

moisson

lumière de source

tu puises tes mots

l'être d'or du silence

le mal ronronne

tu danses au soleil

la courbe de tes lettres

dessine ta vérité

tu as jeté les maux

dans le puits asséché

où le chant de tes mots

ricoche dans le noir

évasion viscérale

de tes tourments fatals

à la pointe du stylo

vaincus

les maux dits

mordus dans ton sourire

vivre aux éclats

de l'encre

au coin de ta bouche

 

©nk

Des maux aux mots, pour N.

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #haïku, #écriture, #photos nk

 

Sans réponse -

L'encre pâlit dans mes petits cahiers

 

©nk

Sans réponse

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #senryû, #été, #écriture

l'été pesant

assèche ma plume

~ soleil électrique

©nk

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #prose, #mot, #écriture

J'ai été laissée pour morte par les membres de mon clan. Maintenant je suis la femme aux mains rouges. J'ai découvert cette grande caverne en suivant la piste de l'eau, d'une petite rivière qui s'engouffrait dans la terre. J'avais tellement soif. Je suis arrivée dans la caverne et je ne l'ai plus quittée. La petite rivière, le filet d'eau s'alimente avec les pluies.

Dans la caverne, j'ai trouvé en quantité de la terre rouge à mes pieds. Un jour, je me suis levée et j'ai dessiné. D'abord j'ai vu ma main, rouge sur la paroi. J'ai osé la poser dans différents endroits de la caverne. Dans toutes ces galeries s'enfonçant toujours plus loin dans la terre. Je n'ai pas cherché à retrouver ceux du clan ni personne. J'ai compris que j'étais à ma place. J'ai dansé, dansé, tourné en élevant ma voix, imitant l'eau... C'est ainsi que je me suis mise à écrire. J'ai tracé des bâtons et des courbes. J'ai écrit, écrit, couvert de ces dessins les parois de la caverne. Ma tête s'est emplie de sons et d'images au fur et à mesure que je commençais mon travail. C'est comme si les murs de la paroi s'étaient mis à danser et chanter. Le tournoiement des mots.

Éternellement j'ai peint et gravé des mots, de nuit comme de jour, dans la profonde nuit de la caverne comme dans la pâle lumière du jour. Seule dans un océan délivré. Le sang des mots nouveaux-nés sur mes mains rouges.

 

©nk

- Extrait-Carrousel

La fille aux mains rouges

Photo : Soren Udby

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #slam, #écriture, #photo

 

T'as pas remarqué

Que t'es tombé

Dans le nombril de ton stylo

Ton sang c'est ton ancre

T'es ensablé

 

T'as pas remarqué

Que tes lignes

Ne regardent plus que toi

Que tu ne lis plus rien

Que l'encre de tes livres à toi

Que l'encre des autres

T'est devenue invisible

 

T'es pas sympathique

Non t'es pas sympathique

À force de creuser ton nombril

À la pointe de ton stylo

 

T'as oublié que les mots

C'est pour voyager

C'est pour partager

C'est pas qu'un miroir

Pour te dire qu't'es beau

Pas qu'un perroquet

Pour te répéter

Que t'es le meilleur

Le plus grand

Le futur prix Nobel

Des écrivains orgueilleux

Là c'est sûr t'as gagné!

 

T'as pas remarqué

Qu'à enchaîner tes yeux

Sur les récompenses

Les médailles

Les fleurs et autres chocolats

 

T'as pas remarqué

Qu'à surveiller tes ventes

À vérifier les compteurs

T'en as oublié de conter

Le merveilleux des mots

La vérité des phrases

 

Dans le nombril de ton stylo

Les mots sont devenus tout rutilants

Tout séduisants tout charmants

Mais ils n'ont plus rien

De la beauté d'un nouveau-né

De la fragilité d'une personnalité

T'es plus qu'un écrit-vain

T'écris que du vent

Un zéphyr aussi léger que de la barbe à papa

Enfin c'est toi qui vois

Ecrit-vain écrit-vent

 

Vains tes mots d'écrivain

Vains tes mots sans partage

Vains si tu ne les frottes pas

Au silex de la lecture

Vains les vainqueurs aux mots sans coeur

Vains, les écrivains aux égos plus gros que leurs mots

Vains, les égos à plumes

 

Il y a longtemps que je voulais te le dire

Depuis que je t'aime littérature

Depuis que je te vis poésie

 

©nk

Ecrivain, écrivant -slam

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #micro-poème, #voyage, #écriture, #photo

 

Je voyage dans ma chambre

Mes mots pour toutes valises

 

 

©nk

Sculpture : Bruno Catalano

Sculpture : Bruno Catalano

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #pensée, #écriture, #silence, #mot

Qui aurait pu penser que je parlais pour me taire? Les mots que je disais servaient à cacher ceux qu'il ne fallait pas dire.

Boris Cyrulnik

Clef d'écriture : remplacer dans cette citation le verbe "parler" par "écrire".

Ce fut une des premières raisons qui me firent tenir un stylo, immédiatement suivie par l'amour des mots. Le silence musical des mots sur la page blanche...

 

©nk

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #prose, #écriture, #photos nk

 

    Tu m'es arrivé un beau matin dans une jolie enveloppe. Un ange t'avait glissé dans ma boîte aux lettres. Tu avais déjà une histoire, et Elodie, la messagère, voulait que j'en commence une nouvelle avec toi. Une nouvelle page d'un de mes nombreux carnets où je tenais les mots plus ou moins au secret. Cet ange, Elodie, voulait qu'on puisse entendre la petite musique de mes mots, qu'ils s'élèvent, que l'encre manuscrite devienne typographie dans les pages d'un livre publié.

    C'était il y a plus de dix ans déjà; et tu m'as suivi dans cette douce aventure, dans cette magnifique ouverture, et jusqu'à mes séances de dédicace où tu m'as accompagnée, mon stylo magique, mon stylo doudou, mon petit Kenzo bleu nuit à la pointe rouge.

    Hélas, pour la première fois, un accroc dans notre histoire: je t' ai laissé tomber. Je t'ai cassé, à ta pointe extrême, pas à ta plume heureusement. Tu écris toujours mais tu es blessé. Alors quoi? Que se passe-t-il ? La magie s'est retirée? Mon beau messager, que puis-je faire? J'ai acheté de la colle. Sera-ce suffisant? Bien sûr tu as des frères d'écriture sur le bureau, un Cross de 40 ans ton aîné, un Waterman ton frère cadet... mais toi, tu es spécial, magique! Alors ?

    Dois-je reposer mes stylos comme un boxeur raccroche ses gants? Taire mes mots, sortir les crayons de couleur? Mon stylo magique, tu me rappelles la fragilité des choses, la force du silence déployé sur des éventails de papier.

 

©nk

Notre histoire

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #slam, #écriture, #mot, #photos nk

Auteure en ligne

T'alignes pas les mots comme des jouets

Comme des billes ou des petits soldats

Auteure en ligne

Tu ne joues pas

Tu partages silencieusement

Sur de bruyants réseaux

Quelques lignes échappées de ton silence

Ta petite musique intérieure

Tes pauvres mots trempés d'encre

Ta petite vie ton ancrage

Les poissons d'or qui ont mordu

A la ligne de ton âme

Ta petite âme
 

Toi comme tous

On sait ça

On joue le jeu des mots dématérialisés

Ils ont quitté les flots du papier

Les lignes déboulent

Entre mille images et cent vidéos

Frêles petits bateaux en papier

Lancés dans la grande toile

Comme en un immense filet

Piégés

 

Auteure en ligne

Tu remplis sage

Des formulaires

Des concours d'écriture

A la pêche

A la ligne

Des points et des tirets

Des pointillés

Dépouillée

De ta vérité

T'es maudite avec tes mots

Quand tu te tais tu te tues

Quand tu écris tu t'entêtes

A être lue

T'es foutue

Tes mots

Tu les dis pas

Tu les cries pas

Tu les écris

Tu les donnes

Tu traces un sillon

Un dessin à la craie

Tu cris pas

Tu crées

Sous tes doigts

L'encre pulse

Ta vie

Ton sang

Tes mots

Ta ligne de vie

Tes mots à la ligne

...

 

©nk

Auteure en ligne

Voir les commentaires

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #micro-poème, #écriture

L'indicible est muet

Et vit sur le papier

©nk

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images.

Je suis Natacha Karl, auteure et poète. Vous pouvez aussi me retrouver dans mes livres "Bonjour Mademoiselle" (roman-témoignage), "Les survivantes" (nouvelles) et Musiciennes ! (roman jeunesse).

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog