" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #slam, #temps, #photo, #en écoute
Peter Wiersma : Château de sable

Peter Wiersma : Château de sable

L'encre pâlit, le papier jaunit, la tapisserie se fane, la vaisselle s'ebrèche, les murs se lézardent, les photos s'efffacent, les corps  rouillent, les mémoires flanchent, les cheveux grisonnent, les enfants grandissent, les horloges s'arrêtent, mais pas le temps, pas le temps, toujours il passe, il nous enlace dans cette course folle aux aiguilles attachée, tant le temps passe

...tant !

que mon souffle coule sous ma peau

je vis d'aimer

je vis d'amour

même si meurt chaque petit frisson d'éphèmère

le plus petit sourire

la plus timide fleur

le plus tendre matin

soufflent sur la vie

déroulée enroulée

elle roule et se défend dans le gouffre du temps

tant

que le temps martèle son passage puissant

tant

j'éternise ma vie dans des instants volés

une vie de papillon

un château de sable

des pas sur le rivage

passe le temps

passe dépasse

frissonne fugititive

la trace 

le clapotis du temps dans l'étang de la vie

infiniment tous les instants perdus

nourrissent et colorent le temps

passe passé

fuit 

l'instant s'enfuit le temps s'en fut

envolé 

amoureux de l'éphèmère

l'instant brûle encore sous mes paupières

et c'est la vie qui claque

c'est ton sang qui frémit

petit bouchon lancé dans le flot ardent

pétille l'instant comme une bulle de champagne

passe le temps

claque ta vie

 

 

 

 

 

Voix : Cécile Natacha; synthé : Laurent Carle

Commenter cet article

Aline 15/03/2014 17:02

lucide mais joliment évoqué...
laisser passer le temps mais toujours penser à l'arrêter pour partager un moment

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog