" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #poème, #mort, #suicide, #photo

Ni le jour ni l'heure

Nul ne les connaît

Et certains les choisissent

Les décident

Un jour de trop

Une heure trop lourde

Un rendez-vous pris

De longue date souvent

Trop longue date

Poursuivie dans leur vie

Toutes années confondues

Agendas perpétuels

De dates cicatricielles

Trop lourds leurs cœurs

Trop lourdes leurs âmes

Saisies sur une braise

Toujours ardente

Ils avancent

Ils mentent

Ils montent

Des projets

Des idées

Des amours

Des enfants

Pourtant

La vague les descend

Sur des plages cachées

Désertées

Mouvantes sous le sable

D'un sablier cruel

Ni le jour ni l'heure

Et pourtant elle sonne

L'heure

A la corde fixée

Au quai de gare jetée

Aux poisons volontaires

L'heure

Devancée

Le cadran fracassé

De leur destinée

Le cœur éclaté

En mille éclats de verre

Partis avant nous

Votre souffrance éclabousse

Notre coupable impuissance

Ni le jour ni l'heure

Pour Frédéric, et les autres...

Commenter cet article

Ségui Martine 04/08/2014 13:02

Merci pour lui ma Natacha tu es d'une sensibilité juste et bonne cela fait du bien! Moi j'ai retrouvé une photo où il est avec un bout de Danièle Bonhomme à la foire bio de Pau
Bisous ma grande je t'aime très fort

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 05/08/2014 02:58

Merci Martine! Ça me touche beaucoup ce que tu me dis...vraiment beaucoup... Des photos avec Frédéric, j'en ai quelques unes pendant des soirées des Mots nomades, je te les montrerai... Certaines sont sur le blog des mots nomades... Bisous ma misstinguette!

clb47@hotmail.fr 04/08/2014 10:07

Les mots portent la douleur ,les Cœurs cabossés s'unissent silencieux;

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 05/08/2014 03:00

Tu le dis si bien Hélène! Tant mieux si les mots portent ( un peu) la douleur....

Dumè 27/07/2014 21:33

Merci Natacha... Ils cheminent dans la pluie , l'âme claire, les mains tendues... Ils ont juste mal aux autres, d'où leur vient leur propre détestation d'eux- mêmes, si tendres pourtant, si tendres

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 27/07/2014 21:36

Oui Dumè, si tendres...est-ce pour cela qu'on ne les a pas entendus...se taire...souffrir...? Merci Dumè!

Lécrivainmasqué 26/07/2014 11:10

Comme une magnifique et douloureuse oraison, des mots flèches qui nous ramènent à ceux qui ont opté pour "L'heure Devancée".

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 26/07/2014 17:58

Rendre honneur à leur geste....

Sophie 26/07/2014 06:31

Superbe ces mots Natache

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 26/07/2014 21:30

Merci Sophie...tenter de dire l'indicible de leur souffrance...

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images.

Je suis Natacha Karl, auteure et poète. Vous pouvez aussi me retrouver dans mes livres "Bonjour Mademoiselle" (roman-témoignage), "Les survivantes" (nouvelles) et Musiciennes ! (roman jeunesse).

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog