" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #prose, #source, #totem

Il est l'heure de mon rendez-vous au pied du totem. Il est l'heure de marcher vers la forêt, de faire doucement craquer les brindilles, découvrir de vrais myosotis aux pieds trempés dans les rigoles d'avril. Se faire griffonner les mollets par les ronces. Traîner ses bas de pantalons dans la poussière pour pas un rond. Oui je marche jusqu'au totem car je l'aime.

Dans le bois, j'ai sculpté ma peine, j'ai creusé de rides le visage puissant, le visage puissant de mon totem. Une fois sculpté, je l'ai peint et je lui ai tissé une drôle de cotte de maille, pour le protéger des vents mauvais, des crachats du temps et des autres.

Une fois peint et habillé, je l'ai planté, dans ce bois un peu noueux, dans cette terre un peu boueuse, encore trempée de possibles larmes...
Mon totem ne plie pas comme un roseau, ne tombe pas comme un charme. Mon totem dans la terre nouée a tissé des liens comme des racines. Il danse sous le soleil comme sous la pluie. Il ne craint ni le silence ni le bruit. Il domine la forêt comme un phare qui lance sa lumière sur la mer. Et ça ne se discute pas, c'est comme ça...

Aux pieds de mon totem, une fête est donnée; un rôle, un nom sont distribués, sans erreur aucune. On prend de la terre dans sa main et on trace sur son visage des peintures guerrières. Deux doigts de courage zèbrent les joues des invités du totem. Une marche guide leurs pas, tous avancent et cherchent le levant.

Une musique est née dans le vent du totem, dans le battement des cœurs, dans la marche des innocents. Une musique est née, mon totem chante. Un murmure mousseux dans les jeunes pousses, une mélopée profonde dans la forêt émeraude.

J'ai rendez-vous au pied de mon totem, comme un poteau d'angle, comme un pieu sauvage. Ma force sculptée, plantée, mon âme verticale comme un arbre vigoureux, je plonge dans la chaleur du dedans, jusqu'à toucher la source du bout de mes racines.

J'ai rendez-vous au pied de mon totem. Je creuserai la terre jusqu'à faire jaillir la source vive et baigner toutes  les peines confondues.

Commenter cet article

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog