" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #prose, #deuil, #hommage, #Bonjour Mademoiselle

Il y a quelques jours, j'ai rêvé de vous. Vous aviez cessé d'exercer la médecine à cause de votre cœur, mais vous n'étiez pas mort. Toute à ma joie, je souhaitais vous revoir, continuer à tisser ce lien, cet attachement particulier qu'on appelle transfert. Je vous souriais. Puis je me réveillais, à la triste réalité de votre définitive absence.Mort subite. C'est comme ça que vous nous avez quittés, d'un claquement de cœur. Nous sommes orphelins de vous, nous avons grossi les troupes de votre service, désorientés, perdus comme des enfants.

Une semaine après votre départ, une jeune fille autiste vous appelait toute la journée dans les couloirs. " Et il est où le docteur Mehdi? Il est où?" Puis elle ajoutait : " il est où le docteur Mehdi? Il est au ciel le docteur Mehdi? " inlassables plaintes qui tournaient comme un moulin. Émue par sa détresse, j'essayais une phrase nouvelle: " tu veux que nous disions une prière pour le docteur Mehdi? Qu'est-ce que tu veux lui dire?

- Pardon."

Pardon! Oui, Alice, cette petite autiste, en toute innocence et sans hésitation vous l'a dit.

Comme je voudrais vous le dire, moi aussi, pardon d'avoir tellement reçu de vous! Si peu donné! Vous ne faisiez que cela, donner toute votre attention, tout votre temps, tout votre art et tout votre humour! Joignable toute la semaine, répondant toujours présent; même vos vacances n'excédaient pas la durée d'une semaine: " pour ne pas déstabiliser mes patients" m'aviez vous dit avec un clin d'œil.

J'aurais aimé faire un bouquet de tous vos clins d'œil, de tous vos traits d'humour qui me font encore rire aujourd'hui! Vous étiez vivant, vif et drôle. Avec vous, j'ai retrouvé mes clés; vous, vous étiez "le psychiatre en porte-clés" celui dont on ne peut que rêver!

Commenter cet article

Gwenn-Aëlle 14/08/2016 17:38

Ton texte me parle encore...

Natacha Karl 19/08/2016 19:21

Je pense que tu aimerais tout le livre "Bonjour Mademoiselle"... :)

Gwenn-Aëlle 07/09/2014 19:10

Moi qui vient aussi de perdre mon docteur...comme ça, pareil hop, d'un coup....
Je lui ai écrit ceci
http://gwennaelle.wordpress.com/2014/06/13/mon-toubib-est-mort/

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 07/09/2014 20:32

Oui Gwenaëlle, je viens de lire ton texte...bon courage pour ces moments difficiles...je sais combien c'est dur...
j'ai écrit aussi "Dernier au revoir mademoiselle" pour cette même peine...ce texte te parlera peut-être...à bientôt!

Laurent 28/02/2014 23:31

très émouvant

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog