" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #maison, #lac, #photos nk, #haïbun


Depuis plusieurs générations, l'été, la maison du lac nous attend. Un chemin escarpé conduit au bord de l'eau. Elle est crevée, la vieille barque. La pêche est finie.


Les marches dégringolent sur le vieux chemin. On les emprunte encore à travers les branchages pour gagner le port et la plage. Notre petite plage n'est plus qu'un souvenir envahi de roseaux.


Les rives du lac ont été aménagées. Il y a même un poste de secouristes, un café, un manège et des balançoires.Les enfants nagent, jouent puis pleurent, l'heure du départ venue.Et pour les consoler, on leur achète une glace les jours de bonté.


Après la baignade, on remonte la pente tout revigorés, heureux de retrouver la belle terrasse de la maison du lac.



Deux bleus magiques
encadrés de sapins
le lac le ciel immenses



Nos regards se perdent dans ces bleus si profonds, les montagnes majestueuses qui plongent. Les foulques et les poules d'eau habitent le silence parfois troublé par un train qui passe.


Tant d'étés sont passés. Aujourd'hui, on cherche du réseau pour son portable.Auparavant, on n'avait pas besoin de téléphoner, de rester connecté, de vivre en accéléré. On regardait le lac, on jardinait un peu, on allait se baigner ou pêcher. La famille venait en visite. On sortait le joli service à thé ou les verres en cristal. À quel moment les choses ont-elles changé?


La maison intemporelle

L'escalier craque sous nos pas

Le lac infiniment bleu

 

Le temps passe mais demeure le bonheur de vivre cette paix. Les générations se succèdent dans les petits lits des chambres du haut. Les couples d'adultes se forment puis prennent la place de leurs aînés.

 

La maison mémoire

du lac de la famille

souveraine demeure

 

 

 

©nk

La maison mémoire

Commenter cet article

amidieu 13/08/2016 15:25

merveilleux petit garçon sur son piano si bien decrit .
Maison memoire ,maison souvenir ,temoignage dece qui fut . Magnifique refuge on l'on retrouve son enfance ,ses ainés , ses ancêtres qui y on laissé un peu de leur presence .Une oasis de paix à aimer à cherir ,parce qu'elle est l'âme de la famille .

Natacha Karl 13/08/2016 19:42

Oui les maisons ont une âme et sont notre mémoire. Les livres et les objets aussi. Magie des souvenirs.

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivaine, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog