" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #prose, #amitié, #mort

Je ne sais pas quand tu partiras. Je sais juste que c'est très bientôt. Les tiens t'accompagnent et se préparent. Très courageusement. On ne te laisse pas.

Tu pars devant.

Où? On ne le sait pas. C'est juste trop tôt, beaucoup trop tôt et nous ne devons pas craquer, nous te devons ce courage, d'un même courage que celui dont tu as fait preuve. Pour que ton dernier souffle soit paisible.

Tu pars. Tu es déjà sur l'autre rive, sans mots. Tu as tes yeux, tes oreilles, mais ton corps est si meurtri... Tu nous vois, nous entends. Nous te regardons dormir, nous attendons tes réveils.

Moi je fais tout ceci en pensée car je ne peux pas aller te voir. Je suis avec toi autrement, avec mes pauvres forces. Te savoir entourée des tiens, savoir tes enfants soudés et merveilleux à ta ressemblance, c'est un réconfort, bouleversant.

Je ne t'ai pas assez montré combien je t'aime. Je ne t'ai pas approchée d'assez près. J'ai eu la grande chance de te rencontrer. J'aurais voulu avoir la vie entière pour apprendre à te connaître de plus en plus...

Une sorte de pudeur. Le respect de ta vie si remplie. Comme si nous avions toute la vie devant nous pour nous connaître davantage et nous rapprocher toujours encore. Voilà...

Où seras-tu quand tu ne seras plus là? La question me taraude.

Tu seras dans nos mémoires.

Tu survivras dans tes enfants.

Tu seras dans mon violon.

Tu seras dans les poupées russes que tu m'as confectionnées que je chérirai encore davantage.

Tu seras dans le ciel du Mexique.

Tu seras partout dans le coeur de tous ceux qui t'aiment et attendent ton départ le coeur chaviré.

On dispersera tes cendres.

On te dira adieu. Sophie....

Après l'adieu tu seras là, Sophie.

Encore.

Toujours.

©NK

Commenter cet article

La Grande Copinne 06/07/2015 23:48

Un texte magnifique Natacha.

laurent 05/07/2015 23:38

texte bouleversant ! Merci pour cet hommage et la profondeur de l'amour.

Gwenn-Aëlle 05/07/2015 18:27

Un énorme papillon noir , de ceux qui annoncent un départ, est venu vendredi dans ma chambre. Je n'ai pas pensé à Sophie, même quand je l'ai interogé sur sa présence....
Et voilà, il avait raison d'être là.

Gwenn-Aëlle 05/07/2015 18:25

Notre fée....

Ninanours 05/07/2015 15:57

Elle continuera de vivre dans les souvenirs et dans l'amour de tous ceux qui la connaissent

amidieu alexine 05/07/2015 08:38

Et tu remerciera le ciel de l'avoir rencotrée , invisible , c'est lçà le mystere mais tu la sentira dans tes reflexes , ta vie .mon coeur la mort n'est rien ,juste un passage vers l'invisible . puis tu penseras à elle dans la joie , ses creations ,.seuls les disparus qu' on oublie sont reellement morts ,ce ne sera jamais son cas ,elle vivra longtemps ,longtemps ...

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog