" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #conte, #photo, #danse, #marche, #amour de soi

Que sais-tu d'elle

La tordue

Que sais-tu d'elle

L'as-tu dit

L'as-tu cru

L'as-tu su

La tordue

Et depuis quand

On serait obligé d'être droit?

Et depuis quand on ne pourrait être gauche?

La tordue

La gauchère

L'hachée menu

La tordue

Née dans une forêt de bossus

Toi là

T'es juste tordue

Pas foutue

La tordue

Qui résonne comme une casserole

De tous les coups de fourchette

Qu'elle a reçus

La tordue

À tous les coups

Pas bossue

Pas goulue

Juste un bâton perdu

Tombé d'un puissant chêne

Dans la grande clairière

Au delà de la montagne violette

Elle est partie la tordue

Dans un autre monde

Mieux foutu

À ce qui se dit

Elle a marché

La tordue

Et encore marché

Jusqu'à trouver

Des gens droits

Des gens droits

Mais parfois étroits

Ne laissent pas passer

Le plus petit interstice

D'espace

D'espace...

La tordue

Pas assez bossue

Pour les siens

Pas assez droite

Pour les gens droits

La tordue s'est mise à danser

À s'en ficher de boiter

Elle a dansé

Elle a chanté

Le visage levé vers le ciel

Les paumes tournées vers les étoiles

Elle a dansé

Elle a volé

Plus loin

Que les plus grandes galaxies

Plus haut

Que les cœurs les mieux accrochés

La tordue

Jamais n'en aura voulu

Au plus petit d'entre les siens

Jamais n'aura couru

Aussi loin

Que le jour où elle a quitté

Ses vieux sabots rouges

Le jour où elle a foulé

Les pieds nus

L'herbe verte

Du nouveau monde

À l'ouest de toute terre habitée

Elle a posé sa main

Sur le sol ferme

De sa nouvelle vie

Enchantée

Elle a créé des racines

Dans cette terre meuble

Au pays de consolation

Elle a ouvert ses lèvres

Respiré en un souffle

Vivant et frais

Elle a souri

Et elle a entendu

Dans le feuillage

Son nouveau nom

Son secret dévoilé

Edutrola

Tu étais devenue

Tu étais

Toi.

Crédit photo : extrait de "Pina" de Wim Wenders

Crédit photo : extrait de "Pina" de Wim Wenders

Commenter cet article

Zuniga Marie -José 13/07/2014 14:16

Trés beau texte ,sur un sujet innattendu...
Toile de fond ,l'espoir et l'amour de soi .

Cécile-Natacha Carle-Bezsonoff 13/07/2014 14:18

Merci Marie-Josée! C'est un sujet inspiré par la lecture de Clarissa Pinkola Estes " femmes qui courent avec les loups"...

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images. Fines enveloppes d'émotions tendues entre nous...

Je suis Natacha Karl, une "auteure en ligne" dont vous pouvez aussi découvrir les livres "Bonjour Mademoiselle" (2016) et "Les survivantes" (2017) ... poète, slameuse, écrivain, haïjine...

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog