" />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les mots de Natacha.com

Les mots de Natacha.com

Des mots, des murmures, des cris, des silences, des aveux. Des mots qui claquent, se taisent dans un sourire. Poésie, slam, chanson, prose et haïkus...

Publié le par Natacha Karl
Publié dans : #slam, #tabac, #photo, #fumeur

Fumes toujours!

Tu marches pas tu cours

T'achètes des paquets qui feraient peur à une mouche

Quand t'as commencé à fumer

Tu collectionnais les jolis paquets

Colorés avec de belles écritures

Maintenant fumer c'est plus dur

T'as des photos de corps malades

Sur un fond gris bien uniforme

Mais malgré ça tu fumes toujours

Tu veux même pas arrêter ça

Et pourquoi pas ?

Tes nerfs tu les passes en fumée

T'aimes trop le tabac sur tes doigts

C'est mortifère d'aimer l'tabac

Mais y'a pas qu'ça qui nous tuera

Plus on t'dira d'arrêter ça

Plus tu fumeras

Tu fumes toujours

Dans tes moments de solitude

Tu te concentres tu fais une pause

Dans tes moments en société

Entre fumeurs ça cause dehors

Ça partage l'air du temps

Tant que tu respires

Tu fumes toujours

Tu sais qu'tu raccourcis

Ton temps de parcours ?

Tu fumes toujours

T'as du mérite dans un sens

Tu résistes aux injonctions

L'hygiène de vie

Ça te saoule à force

Ça pour crever on crèvera tous

Alors si dans ta vie tu fumes toujours

C'est qu't'en as b'soin

Un point c'est tout

Des camés y'en a de toutes sortes

À l'herbe bleue

Aux pilules roses

Au vin mauvais

Au Ricard qui pue

Au sexe bien cru

Aux films de cul

La vie elle est pas vraiment rose

Même si on s'donne un mal de chien

Même si on fait tout pour s'aimer

Y'en a toujours qui t'tapent dessus

Qui veulent ta place ton mec ta meuf

C'est pas ta faute si des pyromanes

Jettent des mégots dans les forêts

C'est pas ta faute tu savais pas

Quand t'as touché ta première clope

Qu'aujourd'hui t'en serais là

Avec ta béquille au coin de la bouche

Comprenne qui pourra qui voudra

Tu fumes toujours

Parce que t'aimes ça

Tu craches au bassinet de l'état

Un fumeur c'est d'l'argent qui rentre

Pour l'état c't enfumeur de première classe

Fumes toujours

Fumes pas

Fumes plus

La cigarette entre les doigts

Une toute petite joie

Encore une fois

 

©nk

Pour Guillaume

Marcello Mastroianni, photographié par Bert Stern (Stasey-Wise Gallery, New-York)

Marcello Mastroianni, photographié par Bert Stern (Stasey-Wise Gallery, New-York)

Commenter cet article

Amh 03/09/2017 10:03

Moi j étais pareil, fumeuse invétérée, et il y a dix jours, j ai écrasé ma dernière cigarette.

Natacha Karl 03/09/2017 10:17

Bonne chance du coup! ;)

Evy 29/08/2017 21:03

Cette photo et superbe beau texte bonne soirée

Natacha Karl 30/08/2017 00:56

Merci Evy! Oui j'aime beaucoup cette photo, très évocatrice

De vous à moi...

Bienvenue sur mes lignes, ces mots sur votre écran. Attrapez-les au vol, comme vous les entendez. Posez-vous sur ces pages aux mille images.

Je suis Natacha Karl, auteure et poète. Vous pouvez aussi me retrouver dans mes livres "Bonjour Mademoiselle" (roman-témoignage), "Les survivantes" (nouvelles) et Musiciennes ! (roman jeunesse).

A votre rencontre...

- Tous les textes sont : Protégé par Cléo

Articles récents

Hébergé par Overblog